Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

mardi 10 septembre 2013

Gelée de mûres du jardin, note fleurie.


mure0


Rien ne vaut bien sur la mûre sauvage au parfum et goût si caractéristique de sous-bois.

Par comparaison les mûres de jardin manquent un peu de puissance. Alors j’avais envie de “booster” ma récolte de ces jolis petits fruits déjà si appétissants à l’œil.
J’ai beaucoup hésité avant de risquer cette association peu commune. Résultat étonnant, excellent !

La lavande soutient, sans le masquer,  le parfum de la mûre et ajoute une note fleurie très agréable.

Bien évidement cette recette peut se faire nature!


Des mûres du jardin
Sucre
Agar-agar.
Huile essentielle de lavande.

mure jardin
Mettre votre cueillette dans une casserole avec un peu d’eau. Faire éclater les fruits à feu vif en remuant pour que cela n’accroche pas. (environ 5 minutes)








moulin à cassis2


Passer les fruits avec une moulinette type presse purée.










jus sucre1
Peser le jus obtenu et le mettre dans la casserole.
Normalement mettre le même poids en sucre, personnellement j’en mets un peu moins: pour 1 kg de jus, je mets 800 g de sucre. (80%)

Ajouter 2 g d’agar-agar pour 500 gr de jus. 

Faire chauffer le mélange jus/sucre/agar-agar. 
A partir de l’ébullition, baisser le feu et laisser mijoter doucement  8 à 10 minutes en remuant régulièrement.

A la fin de la cuisson, ajouter avec précaution* 1 goutte d’huile essentielle de lavande pour 500 g de jus. Respecter bien ce dosage.

Même 1 seule goutte dans 1 litre de jus sera perceptible, je ne peux que vous recommander d’y aller progressivement pour bien ajuster à votre goût!

Mieux vaut trop peu  que trop!

Mettre en pot.
mure5

Les petites quantités (500 g de jus)  peuvent se faire sans problème au Thermomix.

Remarque: L’aromathérapie n’est pas une médecine douce. Certaine huiles essentielles (cannelle, thyms à phénols) demandent des conseils avisés personnalisés de spécialistes.

Si vous ne deviez acheter qu’une seule huile essentielle, cela doit être celle de lavande vraie. “Bonne à tout” elle se révèle vite indispensable dans la pharmacie familiale. Bien tolérée sur la peau même par les jeunes enfants, elle peut être aussi consommée par voie orale.
Ses atouts: calmante, sédative, anti-inflammatoire, anti douleur, anti-migraineuse,  anti bactérienne, facilite la digestion, détruit les parasites intestinaux et j’en passe…
J’attire votre attention sur la puissance olfactive de cette huile. Pas question d’en mettre une goutte de trop.
Pour cela, surtout si vous êtes débutant, procédez par étapes pour ajouter votre huile à la confiture.
Les petits flacons compte gouttes sont parfois capricieux: il arrive qu’il ne tombe pas 1 goutte mais plusieurs sans que vous n’ayez le temps de rien retenir (c’est du vécu !)

*Alors dans une petite coupe prélever 1 c à c de confiture, faire tomber votre goutte d’huile essentielle sur la confiture, mélanger et ajouter ensuite à la totalité de la confiture avant de mettre en pot. S’il en tombe une de trop il est facile de recommencer cette opération. Ainsi pas de mauvaise surprise.