Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

jeudi 2 novembre 2017

Purée de betterave rouge pour Bébé


Saviez-vous que les bébés aiment bien la betterave rouge? 
Voici une recette toute simple qui convient aux bébés dès l'âge de 4 mois.

300 g de betteraves rouges fraîches
De l'eau minérale pour la dernière cuisson
Une noix de beurre doux ou huile d'olive (si pas de contre indication)

Bien laver les betteraves. Les  éplucher à l'aide d'un économe en prenant soin de bien ôter les parties dures ou plus épaisses. 
Les couper en morceaux pas trop gros et les déposer dans le petit panier. 
Mettre 500 gr d'eau dans le bol. 
Poser le panier avec les betteraves dans le bol, mettre le couvercle et le gobelet en place.

Programmer 30mn/Varoma/Vit1

A la sonnerie retirer le panier. Vider l'eau du bol.
Remettre les betteraves dans le bol avec environ 50 g d'eau minérale.
Programmer 5mn/90°/Vit4.

Racler les parois du bol avec une spatule puis mixer en rajoutant un peu d'eau si nécessaire 30s/Vit9.

Vérifier la consistance souhaitée. Il vaut mieux ajouter un peu d'eau petit à petit qu'en mettre trop d'un coup.
Servir, ajouter une noisette de bon beurre ou 1 c à c d'huile d'olive première pression.

A table Bébé!




Remarque pour les curieux:
  
La betterave, pourquoi ? Riche en fibres douces, la betterave est toujours consommée cuite par les enfants de moins de 1 an. Ces fibres permettent à l’intestin du bébé d’être bien tolérées et de réguler le transit intestinal. 
Côté goût, le sucre qu’elle contient permet à l’enfant une transition facile entre le lait et la diversification.
Enfin, sa couleur, d’un rouge profond, est facile à accepter pour les enfants. La betterave, en tant qu’excellente source d'anti-oxydants et de nombreuses vitamines et minéraux, est un légume sur lequel il faut compter tout au long de la diversification et plus tard, si l’enfant a du mal avec les légumes.