Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

samedi 7 mai 2016

Bonne idée pour le mois de mai.



Mois des fleurs, mois où le soleil est de retour, mois champions du nombre de jours fériés, mois de la fête des mères, mai est  aussi, encore et toujours,  le mois consacré à la Vierge  Marie, le "mois de Marie". 




Si pour la catholique que je suis c'est une évidence, je ne suis pas sûr que cela soit toujours bien ancré chez nombre de mes contemporains....
Pour ceux qui ne connaitraient plus trop l'origine de cette appellation "le mois de Marie" vous pouvez relire un de mes articles sur le sujet.

Alors pour honorer notre maman du ciel, je me fais le relais d'une initiative pris par un groupe de jeune. Voici leur idée que je me permets de reproduire ici pour la faire connaitre:

"Chers Amis 
Le mois de Mai étant le mois de Marie, nous vous proposons de quadriller toute la France en déposant des fleurs aux pieds de chaque statue de la Madone. 
Près de chez vous il y a des statues de la Vierge, des autels de dévotion abandonnés, une Vierge oubliée sur le bord d'une route de campagne...
Notre objectif est de n'épargner aucune Vierge afin de rendre Grâce à Celle qui veille sur la France. 
Invitez vos proches, amis, familles, paroisse... 
N'hésitez pas à envoyer une photo de la Vierge fleurie et le nom du lieu.
Suite à de nombreuses demandes en Belgique, en Italie et aussi en Espagne, nous invitons chaque pays d'Europe à participer. Cela ne pourra que plaire d'avantage à Notre très Sainte Mère."
Le lien de leur page Facebook à partager...


Vierge dans le village de Beauvoisin (Jura)


Alors n'attendons plus! Il nous reste encore 24 jours pour agir...! et ne boudons pas notre plaisir, ne nous privons pas de continuer les mois suivants...!

Pour les esprits chagrins qui pensent que nous catholique, donnons une trop grande place place à Marie, je rappelle que selon le missel Marial, Marie n'est pas le terme de la prière, elle en est l'occasion! Elle est le canal qui conduit notre confiance, nos suppliques, nos louange, nos actions de grâce vers Dieu.  
C'est Dieu qui est loué pour le Salut accompli par son Fils, auquel Marie est associée par grâce. 
La plupart des représentations de Marie sont des Vierges à l'Enfant, car quand nous prions Marie, nous lui disons comme dans le cantique : « Donne-nous ton Fils ».

Le dicton populaire nous dit: "au mois de mai, fait ce qui te plait". 
Marie nous dit (comme à Cana): « Faites tout ce qu'Il vous dira», nous invitant à imiter son Fils. Voila une belle occasion de nous décentrer de nous même!

Beaucoup de «Je vous salue Marie » sont accompagnés d'une intention de prière car nous avons confiance en Marie pour porter nos suppliques au Seigneur. 
« Marie, prends nos prières, présente-les à Jésus. »


 Alors en ce mois de mai, comme tant de générations avant nous, offrons des fleurs et surtout nos prières à Marie ! Nous et le monde en avons tant besoin!



En la suivant, on ne dévie pas.
En la priant, on ne désespère pas.
En pensant à elle, on ne se trompe pas.
Si elle te tient par la main, tu ne tomberas pas.
Si elle te protège, tu ne craindras pas.
Si elle est avec toi, tu es sûr d’arriver au but.
Marie est cette noble étoile dont les rayons illuminent le monde entier,
dont la splendeur brille dans les cieux et pénètre les enfers.
Elle illumine le monde et échauffe les âmes.
Elle enflamme les vertus et consume les vices.
Elle brille par ses mérites et éclaire par ses exemples.
Ô toi qui te vois ballotté au milieu des tempêtes, ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre si tu ne veux pas sombrer.
Si les vents de la tentation s’élèvent, si tu rencontres les récifs des tribulations, regarde l’étoile, invoque Marie.
Si tu es submergé par l’orgueil, l’ambition, le dénigrement et la jalousie, regarde l’étoile, crie Marie.
Si la colère, l’avarice ou les fantasmes de la chair secouent le navire de ton esprit, regarde Marie.
Si, accablé par l’énormité de tes crimes, confus de la laideur de ta conscience, effrayé par l’horreur du jugement, tu commences à t’enfoncer dans le gouffre de la tristesse, dans l’abîme du désespoir,
pense à Marie.
Que son nom ne quitte pas tes lèvres, qu’il ne quitte pas ton cœur et pour obtenir la faveur de ses prières, n’oublie pas les exemples de sa vie.

Saint Bernard (1090-1153),
moine fondateur des cisterciens


Si vous avez des photos de petits oratoires près de chez vous, n'hésitez pas me les partager via l'adresse du blog: aux2tables@gmail.com . Je pourrais les inclure ci-dessous.