Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

lundi 11 février 2013

Notre Dame de Lourdes.



Ce lundi 11 février 2013 est le jour anniversaire de la première apparition de la Vierge Marie à Bernadette Soubirous à Lourdes, en 1858.


Lourdes est un lieu de pèlerinage pour les Chrétiens. De nombreux malades viennent attirés par la promesse de réconfort et de guérison que représente ce lieu. C'est en effet à Lourdes que, entre le 11 février et le 16 juillet 1858, la Vierge Marie est apparue 18 fois à Bernadette Soubirous. Par la suite, de nombreuses guérisons miraculeuses physiques et spirituelles ont eu lieu à la grotte de Massabielle.

Ce n’est donc pas un hasard si cette date a été choisie pour célébrer la Journée mondiale des malades où les catholiques du monde entier prient à l’unisson de Lourdes.

Cette journée à été instituée par le Pape Jean-Paul II en 1992. Il souhaitait de cette façon attirer l'attention du monde entier sur la nécessité d'entourer les malades et de leur apporter soutien et affection. Cette journée est également dédiée aux personnes qui les assistent au quotidien : parents, amis, personnel médical. Cette journée rappelle combien la présence affectueuse et la compassion sont nécessaires au quotidien à ceux qui luttent contre la maladie.

Cette année le pape Benoit XVI est au sanctuaire d’ Altötting en Allemagne pour fêter cet évènement. Il nous invite à devenir les uns pour les autres 
« des bons Samaritains »

Dans son message aux malades et aux accompagnants il dit ceci :

-« La parabole évangélique narrée par saint Luc, s’insère dans une série d’images et de récits sur la vie quotidienne, avec lesquels Jésus veut faire comprendre l’amour profond de Dieu envers chaque être humain, spécialement lorsqu’il se trouve dans la maladie et la souffrance. 

Mais, en même temps, avec les paroles qui concluent la parabole du Bon Samaritain : -Va, et toi aussi fais de même, le Seigneur indique quelle est l’attitude que doit avoir chacun de ses disciples envers les autres, particulièrement s’ils ont besoin de soins.

Il s’agit donc de puiser dans l’amour infini de Dieu, à travers une relation intense avec lui dans la prière, la force de vivre quotidiennement une attention concrète, comme le Bon Samaritain, envers celui qui est blessé dans son corps et dans son esprit, celui qui demande de l’aide, même s’il est inconnu et privé de ressources. »…………………

……………..Plusieurs Pères de l’Eglise ont vu dans la figure du Bon Samaritain « Jésus lui-même, et dans l’homme tombé aux mains des brigands, Adam, l’humanité égarée et blessée par son péché. Jésus est le Fils de Dieu, Celui qui rend présent l’amour du Père, amour fidèle, éternel, sans barrières ni limites”.

Mais Jésus est aussi “celui qui se dépouille de son habit divin, qui s’abaisse de sa condition divine, pour prendre la forme humaine et s’approcher de la douleur de l’homme, jusqu’à descendre aux enfers, comme nous le récitons dans le Credo, et porter espérance et lumière. 

Il ne retient pas jalousement le fait d’être égal à Dieu mais il se penche, plein de miséricorde, sur l’abîme de la souffrance humaine, pour verser l’huile de la consolation et le vin de l’espérance”..


. »

(Extrait du Message du pape Benoît XVI pour la Journée Mondiale du Malade en 2013)




Je terminerai ce billet par cette hymne que toute l’Église
prie en ce jour:


Elle est bénie de Dieu,
La Vierge
Docile au souffle de l'Esprit,
Elle est bénie de Dieu !
Voici la nouvelle Ève
Promise aux joies du paradis.



Elle est bénie de Dieu,
La Femme
Qui met au jour le premier-né,
Elle est bénie de Dieu
Tout homme la proclame :
Heureuse en son humilité.

 
Elle est bénie de Dieu,
La Mère
Qui voit mourir son Fils en croix,
Elle est bénie de Dieu !
Debout, près du calvaire,
Elle ouvre l'âge de la foi.


Elle est bénie de Dieu,
La Reine
Qui prie pour nous, pauvres pécheurs,
Elle est bénie de Dieu !
Sa gloire nous entraîne
Au jour promis par le Seigneur.