Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

dimanche 2 février 2014

La présentation de Jésus au Temple.



Présentation de Jésus au temple, par Isaac Fanous. Aimable concession © Etudes sur l'Orthodoxie copte en France http://eocf.free.fr/

                  Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (2, 22-40)


Quand arriva le jour fixé par la loi de Moïse pour la purification, les parents de Jésus le portèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur, selon ce qui est écrit dans la Loi : Tout premier-né de sexe masculin sera consacré au Seigneur.

 Ils venaient aussi présenter en offrande le sacrifice prescrit par la loi du Seigneur : un couple de tourterelles ou deux petites colombes.

Or, il y avait à Jérusalem un homme appelé Syméon. C’était un homme juste et religieux, qui attendait la Consolation d’Israël, et l’Esprit Saint était sur lui. 
L’Esprit lui avait révélé qu’il ne verrait pas la mort avant d’avoir vu le Messie du Seigneur. 
Poussé par l’Esprit, Syméon vint au Temple. Les parents y entraient avec l’enfant Jésus pour accomplir les rites de la Loi qui le concernaient.

Syméon prit l’enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : « Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s’en aller dans la paix, selon ta parole, car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d’Israël ton peuple. »

Le père et la mère de l’enfant s’étonnaient de ce qu’on disait de lui. Syméon les bénit, puis il dit à Marie sa mère : « Vois, ton fils, qui est là, provoquera la chute et le relèvement de beaucoup en Israël. Il sera un signe de division. - Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. - Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre. »

Il y avait là une femme qui était prophète, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Demeurée veuve après sept ans de mariage, elle avait atteint l’âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s’éloignait pas du Temple, servant Dieu jour et nuit dans le jeûne et la prière. 

S’approchant d’eux à ce moment, elle proclamait les louanges de Dieu et parlait de l’enfant à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. Lorsqu’ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth. 

L’enfant grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la grâce de Dieu était sur lui.


 
Dans ce récit, les parents de Jésus présentent leur bébé d'un mois et demi au temple afin de satisfaire aux obligations rituelles juives. C'est l'occasion d'une rencontre avec Syméon.

Syméon est l'homme "at the right time, at the right place";  

il a tout pour lui: il arrive au bon endroit(Jérusalem), au bon moment (venue de Jésus),doué de ses vertus( juste et pieux), appelé d'un nom prometteur car Syméon signifie "celui qui entend"!

Syméon a l'attente généreuse: il n'attend pas sa consolation mais celle d'Israël!

La promesse qui est donnée à Syméon pourrait être le souhait adressé à tous: ne vois pas la mort avant d'avoir rencontré le Christ.

Passant au-dessus des traditions et des lois, Syméon va à l'essentiel: il prend dans ses bras! Si on prête un âge avancé à Syméon, on peut dire que les deux extrémités de la vie se rencontrent dans ce geste tendre.

Le texte est une promesse de plus en plus vaste: de la consolation d'Israël, on passe au salut face à toutes les nations.

Jésus sera contesté. Dans l'humanité, rien n'advient qui ne soit aussitôt remis en cause, même le Messie!

"Il est là pour la chute et le relèvement de beaucoup". Ne faut-il pas d'abord tomber avant d'être relevé?

Syméon te dit aujourd'hui: choisis d'être consolé et délié par le Christ, choisis d'être questionné par lui.
(Extrait de "chaque homme dans sa nuit")


Marie te tend son enfant, ton Dieu: Toi aussi prend-le dans ta vie, dans ton cœur!