Pourquoi AUX 2 TABLES? parce que l'homme ne vit pas que de pain....

Qui êtes-vous ?

Ma photo

 Bienvenue sur mon blog "AUX 2 TABLES", où nourritures terrestres et nourritures célestes se côtoient. Sentez-vous libre de grignoter, goûter, déguster l'une ou l'autre selon votre appétit...

dimanche 12 octobre 2014

Invitation au festin !




1 Jésus disait en paraboles :

2 « Le Royaume des cieux est comparable

à un roi qui célébrait les noces de son fils.

3 Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités,

mais ceux-ci ne voulaient pas venir.
4 Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités :
Voilà : mon repas est prêt,
mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ;
tout est prêt : venez au repas de noce.
5 Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent,
l’un à son champ, l’autre à son commerce :
6 Les autres empoignèrent les serviteurs,
les maltraitèrent et les tuèrent.


7 Le roi se mit en colère,

il envoya ses troupes,

fit périr les meurtriers
et brûla leur ville.
8 Alors il dit à ses serviteurs :

Le repas de noce est prêt,
mais les invités n’en étaient pas dignes.
9 Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous rencontrerez,
invitez-les au repas de noce.

10 Les serviteurs allèrent sur les chemins,
rassemblèrent tous ceux qu’ils rencontrèrent,
les mauvais comme les bons,
et la salle de noce fut remplie de convives.

11 Le roi entra pour voir les convives.
Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce,
12 et lui dit :
Mon ami, comment es-tu entré ici,
sans avoir le vêtement de noce ?
L’autre garda le silence.

13 Alors le roi dit aux serviteurs :
Jetez-le, pieds et poings liés,
dehors dans les ténèbres ;
là il y aura des pleurs et des grincements de dents.

14 Certes, la multitude des hommes est appelée,
mais les élus sont peu nombreux. »


Quelques pistes de réflexions:

Qui peuvent bien être ces invités indignes qui refusent l’invitation de leur Roi à célébrer les noces de son Fils?

Peut-être une allusion au peuple juif qui en premier est invité à partager la joie de son Seigneur…et qui refuse…et qui tue les envoyés du Roi!

Ce refus, douloureux pour le Roi, a pour conséquence une invitation universelle pour tous les peuples qui pourront ainsi bénéficier des largesses du Roi. (D’un mal, le Seigneur tire toujours un bien ! )

Nous aussi, aujourd’hui, nous sommes invités  à venir manger au “Festin des noces de l’Agneau” (L'Eucharistie)

Bons ou mauvais, nous sommes invités à revêtir “la robe de mariée” pour accueillir notre Époux: le Christ! Dans la joie, puisque IL nous fait grâce! 
(Pour revêtir la robe nuptiale, il nous faut nous purifier, habiller notre cœur d'amour)

Mais dans notre liberté, nous pouvons refuser, nous exclure de la fête, alors, “il y aura des pleurs et des grincements de dents”

Il nous arrive hélas d'aimer à profiter des bienfaits du Seigneur et de l'oublier entièrement.

En ce jour, il nous rappelle qu’il est le maître du festin et qu’il nous invite par amour.
Un amour qui ne désire en retour que notre amour ! 


Heureux sommes nous d'être les invités au festin du Royaume!